Terrorisme: Tel un film, des étudiants se jouent aux terroristes à Fada pour 130 000 FCFA

L’information a été reportée par Ibrahim SANOU, journaliste à la radio télévision du Burkina à Fada. Un étudiant s’est fait prendre pour avoir tenté d’excroquer ses parents en stimulant un enlèvement avec la complicité de son camarade étudiants. L’intégralité du récit est telle un film Nollywoodien. Fort heureusement, ils seront démasqués et la justice saisie les a infligés une peine d’emprisonnement de 6 mois et une amende de 250 000 FCFA, le tout assorti de sursis.

Les faits parlent d’eux-mêmes. C’est en juin dernier que les faits se sont déroulés. Un étudiant du nom de HR (nom d’emprunt) en deuxième année de lettre moderne à l’Université de Fada, pour des problèmes financiers, dit-il, a eu l’idée de s’acheter une nouvelle puce pour gagner de l’argent au nom du terrorisme. Pour y parvenir, il sollicite l’aide d’un de ses amis (camarade classe) KB. Il fait croire à ses parents qu’il est entre les mains des terroristes, et que pour sa libération, une somme de 130 000 FCFA est demandée.

KB se présentant comme le chef terroriste, utilisa la nouvelle puce pour réclamer la somme de 130000f aux parents de HR en contrepartie de la libération de leur fils. Les parents s’exécutent rapidement. Pour le service rendu KB reçoit la somme de 7000f de HR. Mais sur plainte de l’université une enquête s’est ouverte pour faire éclater la vérité dans cette affaire.

Au procès, c’est une salle pleine d’étudiants qui assistent au verdict. HR et son camarades de classe KB à la barre sont poursuivis pour des faits d’escroquerie et de complicité d’escroquerie. Les deux étudiants reconnaissent les faits. Ils affirment être des fans des films.

A l’issue du procès, une peine d’emprisonnement de six mois et une amende de 250000f, le tout assortis de sursis est prononcé. En plus des peines, les condamnés se sont excusés publiquement auprès de leurs familles respectives.

Source RTB

Haba Dieudonné OUOBA, Gulmu.info

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :