Sécurité alimentaire : L’accès au stock de sécurité au coeur d’un atelier

Le Mercredi le 19 Octobre 2022 à la salle de conférence de la mairie de Fada s’est tenu l’atelier de plaidoyer pour l’accès des plus vulnérables au stock national de sécurité. Cette formation a été organisée par le groupe de plaidoyer de la province du Gourma, avec l’appui de ses deux (02) partenaires, le Réseau de la Société civile pour la Nutrition (RESONUT) et l’ONG Action contre la faim (ACF).

Le RESONUT et l’ONG ACF ont mis en place une équipe de plaidoyer dans le but de conjuguer plus d’actions dans le domaine de la nutrition, le Wash et la sécurité alimentaire. Selon le point focal du groupe de plaidoyer de Gourma, Mr Zachée OUOBA « Il s’agit là, de solliciter la forte implication des acteurs clés des collectivités territoriales, afin de relever les défis dans le secteur de la nutrition. »

Selon les organisateurs, cette rencontre a pour mission de mener un plaidoyer pour un meilleur accès des couches vulnérables au stock national de sécurité. Cet engagement sera matérialisé par l’élaboration et la mise en œuvre de politiques, de programmes et de plans pour la nutrition, la sécurité alimentaire et le WASH.

Présent à la rencontre de plaidoyer, Mr Toussaint MEDA, Haut commissariat de la province du Gourma, a félicité l’initiative du groupe de plaidoyer pour la nutrition, la sécurité alimentaire et le wash du Gourma. Il a tenu à traduire sa gratitude aux premiers responsables du Réseau de la société civile pour la nutrition (RESONUT) et de l’ONG Action contre la Faim (ACF) pour leur soutien technique et financier et pour les multiples efforts .

En rappel, selon l’enquête SMART réalisée en 2021, le taux de prévalence de la malnutrition aiguë est estimé à 9,7% et celui de la malnutrition chronique à 21,6% dans notre contrée. Malheureusement, la région de l’Est fait parti des régions les plus touchées par le phénomène.

Issa THIOMBIANO, Gulmu info

 

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :