Secteur Privé/Etat: Les acteurs de l’Est se concertent pour relancer l’économie de la région de l’Est

Ce Jeudi 23 Juin s’est tenue à la Chambre de commerce et d’industrie de l’Est, la traditionnelle rencontre des acteurs du secteur privé et de l’État. Cinquième du genre, la salle s’est vue refuser du monde. Cette année, le thème central était : «Le rôle du foncier dans la production de l’investissement productif au BURKINA FASO ».

Sous la forme de panel, les participants ont fait l’état de la mise en œuvre des recommandations issues de la rencontre du 21 mai 2021 (4ieme édition). À ce titre, il est ressorti que sur les 32 recommandations en instance depuis 2018, 16 sont mises en œuvre. Les difficultés telles que l’insécurité, l’insuffisance des ressources, la réfraction des partenaires, les troubles socio-politiques mais aussi aux questions liées aux propriétaires terriens ont un tant soit peu ralenti l’atteinte des résultats attendus.

Pourtant, les défis sont toujours énormes compte tenu du surpeuplement des centres urbains et semi-urbains. Selon ROXANE FOROGO de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina : « La faible accessibilité des femmes à la terre, la disparité des services dans le domaine du foncier, la non-prise en compte des espaces verts ou réserves dans les processus de lotissement sont entre autre les préoccupations qui ressortent des données statistiques de la région ».

Il est à noter qu’il y’a une avancée significative sur la zone industrielle et le port sec de Fada qui s’étendent sur 300 Hectares malgré les tracasseries foncières qui ont jalonné le dossier.

Pour venir à bout des problèmes qui mine le secteur de l’entreprenariat à l’Est, trois (03) grandes recommandations ont été retenues par les participants :

  • La révision de la RAF pour donner la priorité à l’État sur les terres et permettre l’investissement ;
  • La réduction des couts des taxes en lien avec la sécurisation foncière ;
  • L’élaboration d’un schéma d’aménagement structurant qui tienne compte des potentialités de la région.

Sur ces points le Gouverneur de la région Hubert YAMEOGO a tenu à remercier les acteurs pour le travail abattu en dépit de la situation sécuritaire existante, de l’inflation mais aussi de l’insuffisance des denrées alimentaires produites dans la région. Et d’ajouter :  Je salue l’intérêt que les uns et les autres ont accordé à cette rencontre au vue du nombre de participants et des recommandations qui ont été retenues .

C’est sous une ambiance de convivialité que s’est refermée la 5ième édition de la journée régionale État/secteur privé de l’Est avec pour suggestion ; la redynamisation du comité de suivi des recommandations.

 

iSSA THIOMBIANO

Gulmu Info

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :