Cancer du col de l’Utérus: On en parle à Fada pour crever l’abcès

La direction de la santé de la région de l’Est a réuni les hommes de médias et les acteurs de la société civile pour parler de Cancer du Col de l’utérus. Une maladie qui malgré l’existence d’un vaccin, continue de faire des ravages. L’objectif de la rencontre du 24 Juin 2022, était de faire un plaidoyer autours du thème « Protégeons nos filles du cancer du col de l’utérus en les faisant vacciner ». Un message qui n’est pas tombé dans les oreilles d’un sourd puisque tous participants ont pris l’initiative de porter le message à toute la population.

Le cancer du col de l’utérus est un problème de santé publique à travers le monde avec 604 127 nouveaux cas. Au Burkina, il représente la deuxième cause des cancers féminins avec 1132 nouveaux cas annuels, avec un taux de mortalité de 11.8/100 000 femmes (15 ans et plus). Une maladie qui tue à petit feu, et qui est méconnue de beaucoup de personnes.

La journée de plaidoyer autours du thème « Protégeons nos filles du cancer du col de l’utérus en les faisant vacciner » a réuni les hommes de médias et plusieurs acteurs de la société civile de la ville de Fada et le personnel de l’éducation nationale. Cette rencontre a permis de renforcer leurs compétences et aussi de solliciter leurs accompagnement. Au cours de la rencontre, il est ressorti que beaucoup de craintes et de suspicions de rumeurs et de réticences pour la vaccination existent dans la région de l’Est.

Le directeur régional en charge de la Santé, a demandé l’accompagnement de tous pour mettre en œuvre des actions de sensibilisation pour la vaccination des jeunes filles âgées d’au moins 9 ans.

Issa THIOMBANO, Gulmu Info

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :