Partiaga… Malgré les alertes, a été finalement…

Malgré les différentes alertes que notre média et les réseaux sociaux ont fait sur la probable attaque de Partiaga, aucune réaction et disposition n’ont été prises pour protéger cette ville bastion de l’or et de la résilience dans la province de la Tapoa.

Les terroristes ont harcelé respectivement les forces de défense et de sécurité au point de les faire replier sur Diapaga, laissant les volontaires de défense pour la Patrie, sans appui.  Durant plus de deux semaines, les terroristes ont silloné tous les villages aux alentours, intimant l’ordre aux populations de se déplacer sous peine d’être attaquées dans les jours à venir. Plusieurs alertes ont été lancées et même une conférence à cet effet a été faite.

Malheureusement,  ce matin, les terroristes ont décidé de passer à l’acte. La ville a été attaquée et l’attaque est toujours en cours à l’heure où nous traces ces lignes. Que Dieu vienne en aide à Partiaga et à tout le pays.

Van Marcel OUOBA,  Gulmu.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *