Festival International de Danse de Ouagadougou (FIDO 2024) : La danse, une valeur sûre de l’identité nationale

Le Festival International de Danse de Ouagadougou (FIDO) est de retour cette année pour sa 12e édition, qui se tiendra du 20 au 27 janvier 2024. Le chronogramme de cet événement incontournable qui met en avant les cultures locales et internationales à travers l’art de la danse nous a été révélé le samedi 13 janvier 2024 lors d’une conférence de presse qui s’est tenu à Yam ni Yam k par Irène TASSEMBEDO, chorégraphe et réalisatrice. Placé sous le thème de « Identité », cette édition promet d’être un véritable spectacle aux yeux de tous.

Dirigé par la directrice artistique du festival, Irène TASSEMBEDO, le FIDO accueillera cette année 28 compagnies de danse venues de divers pays tels que le Brésil, le Canada, la France, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, et bien d’autres, en plus du Burkina Faso.
Les spectacles de danse auront lieu au CDC la termitière, tandis que les master class se dérouleront au sein du grin des arts vivants. De plus, le quartier Kamsonghin, où se situe Yam Ni Yam K, accueillera les concerts live après chaque spectacle. En outre, des prestations auront lieu dans divers endroits de la ville de Ouagadougou, tels que le grand marché, les établissements scolaires, le PMK, et la MACO. L’accès aux spectacles est conditionné par une somme symbolique de 1000 FCFA, afin de permettre au plus grand nombre de pouvoir visionner en live les spectacles.
Irène Tassembedo a souligné la nécessité d’un repositionnement pour mieux appréhender l’identité culturelle, mettant en avant les richesses et les potentialités encore peu exploitées de la culture locale. Elle a exprimé la volonté de revenir aux bases culturelles du pays, soulignant l’importance de connaître et de valoriser ses propres racines culturelles.
Le Festival International de Danse de Ouagadougou (FIDO) s’annonce donc comme un événement majeur, offrant une plateforme internationale pour célébrer la diversité culturelle à travers la danse, tout en mettant en lumière l’identité nationale du Burkina Faso.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *