Lutte contre le terrorisme: enfin une stratégie?

Selon nos confrères de RFI, la vaste opération anti-terroriste menée depuis début mars à Avril dans l’Est du Burkina a entraîné des replis des présumés djihadistes sur le territoire togolais. A cet effet, début avril, les forces de sécurité togolaises ont arrêté plus d’une vingtaine de djihadistes en provenance du Burkina Faso.

Ils seraient plus d’une vingtaine de présumés jihadistes interpellés au Togo et renvoyés au Burkina Faso, il y a « une quinzaine de jours ». Ce sont entre autres, des hommes à moto, parmis lesquels se trouvaient des mineurs, dont certains étaient armés et en possession de sommes d’argent importantes.

Dans le même sillage, l’armée béninoise annonçait en début de semaine avoir démantelé un vaste réseau dans le parc W et celui de la Penjari, zone frontalière avec le Burkina Faso, au Nord du Benin. De façon officielle, c’est la première fois que de présumés jihadistes sont arrêtés sur le sol togolais. Aux dernières nous apprenons la tenue d’une rencontre entre les responsables militaires de ces différentes zones en vue d’organiser une riposte contre les terroristes

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :