Haut-Commissaire du Gourma « interdiction de cultiver des spéculations hautes telles que le maïs, le sorgho et le mil »

Dans un communiqué administratif du 11 juin 2024, le Haut-Commissaire de la province du Gourma a annoncé l’interdiction de cultiver des spéculations hautes telles que le maïs, le sorgho et le mil dans les centres urbains des communes et aux alentours des concessions dans les villages. 

Cette mesure vise à assurer la sécurisation des populations dans le contexte sécuritaire actuel, tout en facilitant les interventions des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ainsi que des Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP) pour la sécurisation et la restauration du territoire national. 

De plus, il est formellement interdit de cultiver à moins de cinquante (50) mètres de part et d’autre des voies principales telles que la RN4, les routes régionales et pistes rurales, afin de ne pas compromettre les efforts déjà réalisés dans la lutte contre le terrorisme et le grand banditisme. 

Le Haut-Commissaire compte sur l’engagement citoyen de tous les producteurs et productrices pour respecter ces mesures et collaborer avec les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) et les Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP).

Gulmu.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *