Burkina Faso : Pose de la première pierre d’une unité d’exploitation semi-mécanisée de l’or à Midebdo

Le jeudi 4 juillet 2024, le Directeur de cabinet du Président du Faso, le Capitaine Martha Céleste Anderson Dekomwin MEDAH a officié la cérémonie de pose de la première pierre d’une unité d’exploitation semi-mécanisée de l’or dans la commune de Midebdo, province du Noumbiel, région du Sud-ouest.

Le coût total de ce projet est estimé à environ 3 milliards de F CFA. Le Capitaine Martha MEDAH a exprimé sa fierté en déclarant : « C’est un sentiment de fierté, de voir que nous avons pu avancer ensemble jusqu’à ce jour, afin de pouvoir faire de nos rêves une réalité à travers l’Agence pour la promotion de l’entreprenariat communautaire (APEC) sous l’impulsion du Chef de l’Etat ».

Monsieur Karim TRAORE, Directeur Général de l’APEC, a souligné que ce projet s’inscrit dans le cadre de l’actionnariat populaire et témoigne de la volonté du Président du Faso d’assurer la souveraineté économique du pays. 

Selon M. TRAORE, les travaux de construction de cette mine sont prévus pour être exécutés dans un délai de huit mois, tandis que la durée minimale de l’exploitation est de cinq ans, avec la possibilité d’extension en fonction des opportunités. 

Cette unité, qui occupera une superficie de 100 hectares, contribuera significativement au développement socio-économique du Burkina Faso. Ce projet vise à développer un secteur industriel compétitif, à forte valeur ajoutée et créateur d’emplois décents. Environ 150 emplois directs et 350 emplois indirects seront créés au profit des populations. 

Gulmu.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *