A Gayéri, des professeurs révoltés pour le choix des correcteurs au BAC

Des professeurs à Gayéri dans la province de la Komondjari sont mécontents pour avoir été « oubliés » pour la correction du BAC.

En effet, alors que la majorité des professeurs étaient partis pour raison de sécurité, quelques-uns sont restés assurer les cours jusqu’à la fin de l’année scolaire.

« Nous avons réunis les élèves en classe d’examen de toute la province et nous leur avons donné cours de façon bénévole. Dans ce climat d’insécurité nous nous sommes exposés. C’est très décevant qu’on se retrouve être mis à l’écart alors que ceux qui étaient rentrés sont appelés. On n’encourage pas l’effort dans ce pays, c’est triste.  » raconte un professeur concerné.

Des professeurs de Diapaga(Tapoa) sont dans la même situation et menacent d’entrée en mouvement.

Van Marcel OUOBA,  Gulmu.info

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :